Une histoire riche

>Une histoire riche
Une histoire riche2018-02-20T09:56:15+00:00

Si seulement ces murs pouvaient parler…

Toute bâtisse raconte une histoire, elle en révèle les indices à mesure que vous remontez au gré des siècles qui imprègnent le plâtre et la peinture. Cela est vrai pour le Palazzo del Vice Re, où les récentes rénovations ont révélé d’excitants – et surprenants – échos de son passé. Au cours des siècles, cette région sise aux pieds des Alpes a été la proie d’attaques constantes en raison de l’accès qu’elle facilite à d’importantes routes commerciales vers le Rhin au nord et le Pô au sud – qu’il se fut agi de barbares, des communes italiennes rivales ou des pouvoirs européens en place. La guerre des dix ans qui opposa Côme et Milan au début du XIIème siècle s’avéra un conflit particulièrement sanglant aboutissant à l’incendie qui réduisit en cendres les villes lacustres comme Lezzeno de la main des troupes du Duc de Milan. Le bois carbonisé de la structure médiévale d’origine découvert durant la restauration évoque des scènes de ces incendies, et les voutes de la cave en pierre (aujourd’hui La Cantina !) servirent vraisemblablement de refuge. Lors de l’édification suivante, les propriétaires se sont assurés d’installer une tour de guet où les sentinelles pouvaient garder un œil vigilant sur les bateaux ennemis à l’attaque – c’est grâce à cela que nous avons ses vues époustouflantes sur le lac depuis les chambres situées dans la tour.

Lorsque Milan fut pris par les Habsbourg d’Espagne au XVIème siècle, les jadis florissantes villes lombardes souffrirent en raison des taxes imposées par les espagnols tout au long de leur règne de 170 ans. Il est donc d’autant plus curieux qu’une bâtisse aussi raffinée que le Palazzo del Vice Re se trouvât à Lezzeno à cette époque. Et avec des finis tels que ce raffiné balcon en pierre, des détails en fer forgé, des coffres en bois sculptés à la main originaux et des plafonds ornés de bois massif ou d’opulentes fresques, une personne très importante a de toute évidence arpenté ces lieux, très probablement le vice-roi espagnol en personne. Qui d’autre souhaiterait commander une réplique exacte de la cheminée en marbre de Versailles ? Ou une fresque de la déesse romaine Junon en tenue de combat pour impressionner (ou intimider) ses invités ?

Nos fresques

Fresque de la salle du petit déjeuner

Datée de l’époque 1700/1800 : La famille Pertusini (propriétaires) l’a découverte et s’est attelée à sa conservation fidèle à la fresque d’origine. Elle représente la Déesse Junon et Hercule de la mythologie grecque sur un nuage. Elle a été restaurée en 2007 par deux étudiants de l’Accademia di Brera.

Remarque: ALORS QUE LA SALLE DU PETIT DÉJEUNER COMPREND UNE FRESQUE : les deux zones situées en-dessous semblent être des fresques mais sont peintes à la TEMPERA, une technique à la base différente qui ressemble à la fresque.

Bar

Daté de l’époque 1700/1800 – Les propriétaires la conservent telle qu’elle était à l’origine. Elle représente des motifs floraux, des éléments décoratifs et des dragons grotesques. Elle a été restaurée en 2007 par deux étudiants de l’Accademia di Breray.

Junior Suite – La Vista

Datée de l’époque 1700/1800 – Les propriétaires ont reconstitué la base des peintures et ils ont pu conserver la décoration. Elle représente une décoration dorée, des motifs floraux, des chiots, des fleurs bleu clair sur fond blanc. Elle a été restaurée en 2006 par deux étudiants de l’Accademia di Brera.

Nos fresques

Fresque de la salle du petit déjeuner

Datée de l’époque 1700/1800 : La famille Pertusini (propriétaires) l’a découverte et s’est attelée à sa conservation fidèle à la fresque d’origine. Elle représente la Déesse Junon et Hercule de la mythologie grecque sur un nuage. Elle a été restaurée en 2007 par deux étudiants de l’Accademia di Brera.

Remarque: ALORS QUE LA SALLE DU PETIT DÉJEUNER COMPREND UNE FRESQUE : les deux zones situées en-dessous semblent être des fresques mais sont peintes à la TEMPERA, une technique à la base différente qui ressemble à la fresque.

Bar

Daté de l’époque 1700/1800 – Les propriétaires la conservent telle qu’elle était à l’origine. Elle représente des motifs floraux, des éléments décoratifs et des dragons grotesques. Elle a été restaurée en 2007 par deux étudiants de l’Accademia di Breray.

Junior Suite – La Vista

Datée de l’époque 1700/1800 – Les propriétaires ont reconstitué la base des peintures et ils ont pu conserver la décoration. Elle représente une décoration dorée, des motifs floraux, des chiots, des fleurs bleu clair sur fond blanc. Elle a été restaurée en 2006 par deux étudiants de l’Accademia di Brera.